Rechercher dans Kiteb.net

Aujourd'hui: Le 22 janvier 2017
Visites aujourd'hui : 106
Top visites par jour : 20752
Le 18 mai 2016
Visiteurs en ligne: 6
  home
Gérer son stress
edu
~Les solutions~
Informatique

précédentRéation de l'organisme

Gérer son stress

Gérer son stress

5 : Les solutions

On ne peut pas éliminer le stress puisque c'est une réaction normale et nécessaire qui a pour finalité de faire face aux contraintes de la vie et de réagir aux différentes stimulations; cependant, on peut tenter de réduire ses effets nocifs ( conséquences sur la santé physique et mentale.

Toutes les méthodes et/ou techniques conseillées pour réduire les effets du stress concernent essentiellement les moyens physiques et mentaux utilisés pour maîtriser les réactions émotionnelles.

Ces conseils portent sur une hygiène de vie la plus équilibrée possible, l'organisation adéquate de son temps et de son espace, un climat d'échanges avec les environnements dans lesquels on se trouve.

5.1 : Les méthodes physiques:

elles visent à améliorer la forme physique qui devrait entraîner à son tour entretenir l'état psychologique.

*se relaxer, se détendre: le degré de tension musculaire est très dépendant du degré de tension psychologique, aussi parvenir à une détente musculaire permet la détente mentale, qui permet à son tour de :

-maîtriser certaines réactions personnelles
-récupérer plus rapidement son énergie physique après des efforts
-de ressentir un état de bien-être
-de prendre de la distance par rapport à tout ce qui nous assaille quotidiennement tout -ceci contribue à une gestion plus efficace du stress quotidien

Des exemples :
--->un moment de détente quotidien en position allongée les yeux fermés en écoutant sa musique préférée ( évidemment lorsque cela est possible) permet de libérer son esprit, de maîtriser son anxiété, de réagir plus calmement aux tensions de la vie quotidienne

--->-la respiration abdominale ( respirer en sortant le ventre à l'inspiration pour mieux abaisser le diaphragme et le rentrer à l'expiration, l'inspiration et l'expiration se faisant par le nez, bouche fennée). Plus la respiration est marquée, plus le relâchement musculaire sera important. (Il faut signaler que le contrôle volontaire de la respiration a donné le jour à de nombreuses techniques de relaxation: training autogène de Shultz, sophrologie, relaxation progressive de Jakobson. Certaines découlent de systèmes philosophique ou religieux: yoga...mais ces techniques sont aussi souvent des thérapies et elles ne peuvent se faire sans l'aide d'un spécialiste).

--->*se rafraîchir à l'eau: l'eau a des vertus sédatives à tout âge, c'est bien connu. Le hammam a des effets délassants, relaxants, surtout si l'on s'y rend en compagnie agréable. Si pour différentes raisons, l'on préfère se retrouver seul (e), un bain, une douche à une température agréable peuvent aussi avoir les mêmes effets relaxants.

--->*l'exercice physique: c'est un excellent moyen pour réduire les tensions émotionnelles. Il contribue à entretenir le corps, redonner confiance en soi, stimuler l'estime de soi. L'intensité doit être modérée et le type de sport plutôt oxygénant ( marche, jogging, natation, ...)

--->*bien se nourrir et bien dormir: il devient de plus en plus évident à l'heure actuelle qu'une nourriture équilibrée participe à un "mieux-être" physique et mental. Les oligo-éléments ( sels minéraux, vitamines) semblent intervenir dans l'adaptation de notre organisme aux situations stressantes. Il est connu aussi que l'abus d'excitants thé, café ... le tabac, l'automédication, peuvent entraîner des effets néfastes aussi bien sur la santé physique que psychique.

--->De même, il faut s'accorder un sommeil de qualité, avec des horaires réguliers ( penser, quand cela est possible, à respecter sa chronobiologie ). Se forcer à veiller tard plusieurs jours durant, surtout en période de révision est de nature à compromettre son équilibre physique et psychologique, donc à diminuer ses capacités mentales, le contraire de l'effet recherché.

Enfin, il ne faut pas négliger, dès que l'occasion se présente de profiter de l'apaisement que peut procurer la nature.

5.2 Les méthodes mentales

Elles visent à détendre l'esprit, à apprendre à lutter contre les idées négatives, à renforcer le support social, relationnel, familial.

5.2.1 : se détendre l'esprit:
5.2.2 : Modifier sa perception des stresseurs.

La façon dont nous percevons les stresseurs va influer nos réactions vis à vis de ces derniers. Cette perception n'est pas" neutre": elle est alimentée par les représentations collectives: préjugés, tabous...et se manifeste la plupart du temps sous une forme négative. Aussi va-t-il falloir aller à l'encontre de ces idées de différentes façons:

"'rejeter les idées négatives et favoriser la pensée positive: penser positivement consiste non seulement à croire en la valence positive de toute situation stressante, mais c'est aussi pouvoir analyser cette situation pour en détecter les aspects positifs, afin d'en profiter. Pour positiver, il faut savoir prendre du recul en prenant de la distance, afin de se libérer de ses pensées négatives. De même, se projeter dans un avenir plus rassurant peut être bénéfique. Le fait de rechercher des explications, les raisons qui ont amené à telle ou telle situation ...permet de voir plus clair, mais sans se laisser envahir par l'émotion qu'elle entraine.

Cette disposition d'esprit permet de dédramatiser, en regardant les choses de façon moins pessimiste, moins dramatique, et surtout de mieux aborder la situation stressante. L'important est de voir en face ses échecs comme ses réussites, en tirer des enseignements. Tout ceci favorise le processus de négociation et de créativité, entretient la motivation.

Si ce travail de "positivation" n'est pas efficace et satisfaisant, il existe des thérapies cognitives qui permettent de lutter contre les idées négatives, mais elles nécessitent le recours à un spécialiste.

5.2.3 : Gérer son temps de façon efficace:

Tout a déjà été dit pour parvenir à cet objectif: préserver l'équilibre veille/sommeil, travail repos , échanger avec son entourage, favoriser le dialogue ( se confier permet de se soulager en évacuant les tensions intérieures) ne pas s'éparpiller ( on ne peut pas résoudre tous les problèmes en même temps) adopter, dès le début de l'année un rythme régulier de travail.

Conclusion: Le respect rigoureux de toutes ces règles n'est pas facile à atteindre. Il faut s'y engager progressivement, ne pas croire que tous les obstacles vont disparaitre. L'essentiel de toutes ces méthodes est de mieux se contrôler en exploitant ses possibilités de façon plus rationnelle.


précédentRéation de l'organisme


home > Education > Psychologie > Méthodes de travail > Gérer son stress

Dernière modification: 11 novembre 2016

K i t e b . n e t © 2008-2016