Rechercher dans Kiteb.net

Aujourd'hui: Le 26 février 2017
Visites aujourd'hui : 1352
Top visites par jour : 20752
Le 18 mai 2016
Visiteurs en ligne: 5
  home
Dévélopper sa mémoire
edu
~Lois de la mémoire~
Informatique

Etapes de dévéloppement suivant

Dévélopper sa mémoire

Dévélopper sa mémoire

1.Lois de la mémoire:

" l'attention est le burin de la mémoire "


MONTAIGNE



Peut-être vous arrive-t-il parfois de gémir: « Je n'ai pas de mémoire» ? Il serait plus exact de dire:« On ne m'a jamais appris à utiliser ma mémoire ». Il suffit en effet de savoir tirer parti des quatre grandes lois de la mémoire :

> Haut <

Première loi: la mémoire enregistre des structures, c'est-à-dire des ensembles organisés, des constellations de souvenirs, Les mots et les faits se logent d'autant plus facilement dans la mémoire qu'ils s'intègrent dans une architecture cohérente, Essayez de retenir ces mots isolés " une, traitée, bien, l'intelligence, est, condition, par, mémoire, là, d'être, à, elle, servante, de, bonne " , voilà qui est difficile. Mais associez les idées que représentent ces mots pour en faire une phrase logique et tout devient simple: «  la mémoire est une bonne servante de l'intelligence à condition d'être bien traitée par elle » . Comme le souligne Dugas, " la mé­moire disparait par groupes d'images et ces groupes, faisant partie d'un système d'images, disparaissent eux-mêmes dans un ordre dépendant de ce système; dans chaque groupe la dissolution va des détails à l'essentiel, de l'accessoire au fondamental " .

=>Conséquence pratique: le cerveau ne retient donc que des observations structurées, l'oubli est d'autant plus rapide que l'on n'a pas pris le temps d'organiser les connaissances. Pour retenir, il faut hiérarchiser.

> Haut <

Deuxième loi: la mémoire est multi­forme: en même 'temps que la mémoire psychologique enregistre la suite des idées, d'autres formes de mémoire enregistrent les images, les sons, les mouvements, les sym­boles, les chiffres, les odeurs, les saveurs ou les sensations produites par le contact: mémoire visuelle du peintre, mémoire audi­tive du musicien, mémoire motrice du dan­seur, mémoire symbolique du poète, mé­moire numérique du comptable, mémoire olfactive du parfumeur, mémoire gustative du cuisinier, mémoire tactile du médecin qui ausculte, mémoire musculaire du spor­tif. Mozart a recomposé le Miserere de la Chapelle Sixtine après l'avoir entendu seu­lement deux fois. Les historiens de l'art sont capables d'identifier avec précision des mil­liers de tableaux après les avoir vus une ou deux fois, etc. Si ces différentes mémoires parviennent à collaborer, le souvenir se fixe mieux: ainsi une rose qui impressionne à la fois notre vue, notre odorat et notre sens symbolique (féminité, fragilité, parti socia­liste) s'impose triplement à notre mémoire.

=>Conséquence pratique: pour re­tenir il faut associer les différentes mé­moires pour qu'elles se prêtent un mutuel appui.

> Haut <

Troisième loi: la mémoire fonctionne de façon discontinue. Quand plusieurs fois de suite, on donne à un chien un mor­ceau de viande après avoir agité une cloche, on constate bientôt que le chien se met à saliver dès qu'il entend la cloche. On fait ensuite retenir la cloche sans fournir de viande; assez rapidement le chien cesse de saliver. Mais si l'on accorde à l'animal quelques jours de repos, il recommence à saliver au seul bruit de la cloche: l'appren­tissage qui semblait effacé n'était en fait que bloqué. On peut représenter graphique­ment cette expérience qui vaut également pour l'homme.

=>Conséquence pratique: pour bien retenir ce que l'on a appris, il faut le répéter après un temps de repos d'envi­ron une vingtaine d'heures.

> Haut <

Quatrième loi: la mémoire dépend de nos états affectifs. On retient facilement ce que l'on aime. Une mère se souvient toujours de la date d'anniversaire de ses enfants, un turfiste retient aisément les noms et les performances de tous les chevaux d'une course, un boursier assimile sans effort l'évolution de la cote d'un grand nombre d'actions, etc. Pour qui aime, tout est facile. Inversement, on assimile mal ce qui déplait: " tel garçon ne peut, par exemple, apprendre ses récitations, non parce qu'il manque de mémoire, mais parce que son professeur de français lui est antipathique. Qu'il change de maitre, et sa mémoire des textes devient normale"

Par conséquent, il faut
soit consacrer davantage de temps aux matières auxquelles on porte peu d'intérêt;
soit changer de motivations à leur égard en s'efforçant de les trouver attrayantes ;
soit changer carrément d'orientation si ces matières inspirent une répugnance insurmontable.

=>Conséquence pratique: le temps à consacrer à Une matière varie en raison inverse de l'intérêt qu'elle inspire:
Intérêt élevé -> durée faible
Intérêt faible -> duré élevé


Etapes de dévéloppement suivant


home > Education > Psychologie > Méthodes de travail > Dévélopper sa mémoire

Dernière modification: 03 février 2017

K i t e b . n e t © 2008-2017